cabosse_cacao
Chocolat

Déforestation, trafic, esclavage : les coulisses du business du chocolat2 min read

En consacrant ce mois d’octobre au chocolat, on voulait rendre hommage à cette matière extraordinaire en vous donnant envie de la travailler et de la sublimer. Rien ne nous comble davantage que de vous contaminer (so 2020…) avec notre gourmandise, nos astuces, nos recettes, bref… vous transmettre cette furieuse envie de vous mettre aux fourneaux. Mais stimuler vos papilles et votre imagination, vous dire que le chocolat coule à flot et qu’il n’y a qu’à se servir sans réfléchir, ça ne nous convient pas. Car le chocolat est aujourd’hui un produit de luxe qui repose sur l’esclavage, la pauvreté et la destruction de l’environnement.

© Netflix 2020

Comme beaucoup d’autres aliments produits en masse, le chocolat  que nous mangeons  saccage l’environnement, appauvrie des millions de cultivateurs tout en enrichissant une petite poignée  de mastodontes de l’agroalimentaire qui maintiennent les prix du cacao le plus bas possible.

Depuis plusieurs années, l’appétit croissant pour le chocolat à l’échelle mondiale a pris de telles proportions que la production tente de s’adapter. Le résultat ?  La Côte d’Ivoire et le Ghana qui produisent à eux seuls 60% du cacao mondial ont détruit 90% de sa forêt en 20 ans. Dans les plantations, on estime à plus d’un million le nombre d’enfants vendus et exploités par des mafias locales.

Alors que faire, devant un constat aussi accablant, quand on aime autant le chocolat et tout ce qu’il rend possible ? Culpabiliser ? Totalement inutile. Ne plus en manger ? Dommage car il existe aujourd’hui des chocolatiers plus responsables que les grandes multinationales.

3 conseils pour croquer responsable

  1. Payez votre chocolat à un prix qui vous semble cohérent.

    © Netflix 2020
  2. Lisez les étiquettes, les labels et les provenances.
  3. Si vous êtes abonné à Netflix, on vous recommande chaudement de regarder “Rotten”, le documentaire qui vous dévoile les coulisses de ce qui arrive dans nos assiettes. L’épisode “Chocolat amer” parvient à nous informer sans nous culpabiliser et fournit toutes les clés pour consommer du chocolat en toute conscience.

Votre pouvoir, c’est votre choix de consommer autrement.

***

Jean-Phi

 

3 commentaires

  • Bozu

    Merci pour cette information nécessaire et utile !!!
    Je n’ai pas de télévision, par choix! Et je suis heureuse d’être informé par votre site…
    Oui, le chocolat est délicieux, mais fait de cette manière, c’est immonde.
    Je vais regarder le documentaire citer, afin de constater cette horreur !
    J’achète mes chocolats chez M. Pierre H, quand je vais à Paris, sinon je commande directement chez Valrhona, J’espère qu’il ni à pas de soucis, chez ses chocolatiers.
    En vous remerciant pour votre honnêteté, mes sincères remerciements

     
  • Pierre

    Pierre Hermé achète son chocolat chez Valrhona (c’est un des plus gros client), dont des exclusivités que tu ne retrouveras pas chez Valrhona.
    Valrhona est très engagé pour le respect des producteurs, tu as pleins d’infos sur leur site, mais il doivent représenter 0.1% du marché mondial…

     
    • Mehdi

      En effet, ce qu’on dénonce surtout, ce sont les chocolats de grande surface. Valrhona fait partie des acteurs très engagés, et c’est tant mieux.
      Malheureusement ils sont encore trop peu nombreux.

       

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :