Méthode pour choisir le meilleur robot pâtissier
Ustensiles

Comment choisir son robot pâtissier : lequel est le meilleur ?19 min read

L’achat d’un robot pâtissier est l’un des premiers gros investissements de tout amateur de qui a envie de sérieusement se mettre à la pâtisserie. Du coup, “Quel robot pâtissier choisir ?” est une des questions que l’on me pose le plus souvent. Et je me souviens, lors de mon premier achat, des heures passées sur des sites de comparatifs exposant des dizaines de données pour des dizaines de modèles. Bref, j’étais totalement perdu. Pour te faciliter la tâche et te faire gagner (beaucoup !) de temps, j’ai décidé de m’attaquer à ce chantier et de répondre à cette question dans cet article.

J’ai développé une méthode différente de ce que tu peux généralement trouver sur internet. Je veux que cet article te soit utile dans des années autant qu’il l’est aujourd’hui. Aussi, je ne ferai pas de comparatifs des robots de l’année en te conseillant LE robot du moment, car il sera de toute manière dépassé dans quelques temps par le tout nouveau modèle d’un concurrent. Par contre, si tu suis pas à pas ce qui suit, tu identifieras tes priorités et tu feras l’achat qui répondra le mieux à tes besoins. Pas besoin d’acheter la Ferrari des robots pâtissiers si c’est pour monter des blancs en neige une fois par mois, n’est-ce pas ?

Le look des robots pâtissiers

Le but de cet article est donc de te proposer un genre de “guide ultime” pour t’aider à acheter ton robot pâtissier. Je ne vais pas pour autant te prendre par la main. Tu es assez grand(e) pour choisir, lorsque tu auras toutes les clés en main, celui qui te conviendra le mieux (ou celui qui te fera le plus kiffer dans ta cuisine).

Pourquoi acheter un robot pâtissier ?

Si tu es là, c’est sans doute que tu pâtisses souvent ou que l’idée de pâtisser te trotte dans la tête. Quand tu te mets aux fourneaux, entre les appareils à cake, les pâtes à tartes, les mousses et les chantillys, non seulement tu en mets partout, mais en plus tes petits bras sont vite fatigués à force de pétrir, malaxer, fouetter, battre… Le robot pâtissier, selon le nombre d’options qu’il te propose, te permet au moins de faire tout ça, à moindre effort et en te libérant les mains pour faire autre chose en parallèle. Un robot pâtissier est un élément indispensable permettant un véritable gain de qualité, de temps et d’énergie.

Pourquoi acheter un robot pâtissier
Le robot pâtissier, c’est la fin des pétrissages à la main

Quels sont les différents types de robots ?

Je suis prêt à parier que, si tu as fait quelques recherches avant de tomber sur ce blog, et que ce que je vais te dire dans ce chapitre va te paraître évident, voir bateau. Mais j’ai une ambition et pas des moindres : un jour, cet article sera n°1 des recherches Google (la classe quoi). Et ce jour là, tu auras besoin de ce chapitre ! 😉

Des robots, tu en vois de toutes les formes, de toutes les couleurs et de toutes les tailles. Mais tous les robots pâtissiers sont a minima constitués d’un socle sur lequel s’enclenche un bol amovible, et d’un bras motorisé sur lequel vient se greffer un fouet, une feuille ou un crochet selon tes besoins. Voilà, c’est tout. Le reste, c’est du bonus.

Le batteur électrique

Bon ok, premier carton jaune pour ce blog ! Tu vas me dire que ce n’est pas un robot pâtissier, et tu as raison. Mais il peut être intéressant de le considérer si tu ne pâtisses que peu de fois par an.

Budget : de 15€ à 40€

Batteur électrique manuel

Ses avantages :

  • Il est compact et peu encombrant.
  • Il est très bon marché, 10 à 20 fois moins cher qu’un robot pâtissier de qualité.
  • Il est léger et facile à nettoyer.

Ses inconvénients :

  • Il ne sert qu’à fouetter, oublie le pour le reste, même s’il semble pouvoir en faire plus.
  • Il n’est efficace que pour de petites quantités.
  • Il n’a pas de bol intégré, il te faut des saladiers ou culs de poule.
  • Tu dois le tenir à la main, tu ne peux pas faire deux choses à la fois.
  • Il mélange moins uniformément qu’un robot pâtissier.

Si tu fais majoritairement des mousses, des tiramisu, etc., ne cherche pas plus loin. Un batteur suffit largement à tes besoins et tu feras de belles économies.

Le robot pâtissier

Budget : de 100€ à 800€

Ses avantages :

  • Il est fourni avec un fouet, une feuille et un crochet, et peut généralement accueillir une foule d’autres accessoires.
  • Le bol est amovible.
  • Il fait les mélanges en te laissant les mains libres.

Ses inconvénients :

  • Il est très encombrant et lourd (si tu dois le déplacer régulièrement).
  • Selon le modèle, ce n’est pas forcément très sexy dans une cuisine.
  • Le bloc moteur n’est pas toujours simple à nettoyer.
Kitchenaid vs. Kenwood
Du style “rétro flashy” au style “inox épuré”, il y en a pour tous les goûts

Décliné dans toutes les tailles, toutes les formes et de toutes les couleurs, le robot pâtissier est à la mode dans les cuisines. Certaines marques en font même un objet déco hyper tendance. Si tu aimes pâtisser et que tu fais des pâtes à tarte, à gâteau, des mousses et des crèmes àtout bout de champ, c’est ce produit qu’il te faut.

Les accessoires de base d’un robot pâtissier

Le fouet

C’est l’accessoire le plus connu et sans doute le plus utilisé. Un bon fouet est composé d’un socle qui se fixe sur le bras du robot et d’un ensemble de fils. Il sert à homogénéiser des mélanges liquides et à faire foisonner les blancs d’oeufs ou les préparations à base de crème.

La feuille

La feuille sert à mélanger des préparations plus solides (pâtes sucrée ou brisée, pralinés, crumbles, etc.) ou des préparations liquides épaisses ou qui craignent le foisonnement (crème d’amandes, etc.).

Le crochet
Accessoires de robots pâtissiers
De gauche à droite le crochet, la feuille et le fouet

Le crochet est l’outil permettant le pétrissage des pâtes levées (pâtes à pain, à brioche, à croissant…). Il permet d’amalgamer et de pétrir les préparations très denses tout en évitant la formation de grumeaux.

Les accessoires optionnels

Certains robots proposent une multitude d’autres accessoires : râpes, éplucheur, appareil à pâtes fraîches, hachoir, blender, mixer, sorbetière…

Ce que j’en retiens globalement, c’est que plus un robot fait de choses et moins bien il les fait. Je te conseille plutôt d’acheter une vraie sorbetière ou une vraie machine à pâtes si tu souhaites te lancer à fond dans ce genre d’aventures culinaires. Mais, attention, le fait qu’il existe des accessoires de ce type ne remet en cause la qualité du robot quand on l’utilise avec ses accessoires de base. Un bon robot permettant de bien pétrir, fouetter et mélanger suffira à ton bonheur.

Le robot pâtissier cuiseur

Budget : 1000€ et plus

La Rolls-Royce des robots pâtissiersSes avantages :

  • Il a tous les avantages d’un robot pâtissier.
  • Il peut cuire les préparations en les mélangeant grâce à une induction intégrée sous le bol.
  • Tu gagnes ainsi encore plus de temps.

Ses inconvénients :

  • Il coûte très cher.
  • Il est impossible de goûter ou de vérifier une texture de la préparation sans arrêter le robot. Tu as ainsi plus de risques de la brûler.
  • Les modèles existants ne sont vraiment pas sexy dans une cuisine.

C’est la Rolls Royce des robots pâtissiers. Tout pareil que son petit frère, mais il cuit à ta place. “Mais jusqu’où s’arrêteront-ils ?!”

Le robot multifonctions

Budget : de 100€ à très très cher (j’en ai vu un à 3000€)

Ses avantages :

  • Fait presque tout tout seul.

Ses inconvénients :

  • Fait tout moins bien que les robots pâtissiers.

Thermomix fleuriJ’en parle rapidement pour te montrer qu’il n’y a finalement pas de débat. Ces robots sont vraiment hyper pratiques pour les personnes qui ne savent pas faire la cuisine, qui n’ont pas le temps et plein de bouches à nourrir, ou qui n’aiment simplement pas cuisiner des heures tous les jours. Mais ils ne permettent jamais de réussir une recette de pâtisserie avec le même niveau de qualité qu’un robot pâtissier, notamment pour les mélanges (mousses, macarons, etc.) et les pétrissages (pain, brioche, etc.). Pourquoi ? Parce qu’ils n’ont pas de bras à mouvement planétaire à grande amplitude (voir plus bas), indispensable à la réussite des recettes pâtissières. Du coup, on les oublie, et je te parlerai par la suite uniquement des robots pâtissiers.

Quels sont les principaux critères de choix d’un robot pâtissier ?

Après cette nécessaire mise au point, je vais pouvoir t’expliquer quels sont les critères que le robot devra ab-so-lu-ment remplir pour que tu sois satisfait(e) de ton achat pendant des années. J’imagine que si tu en es arrivé à cette partie de cet article, c’est que tu ne fais pas des mousses au chocolat une fois par an. Si tu cherches à faire de la pâtisserie régulièrement, voire même que tu souhaites te professionnaliser, choisir selon les critères ci-dessous est primordial.

Le poids

C’est sans doute l’un des critères les plus importants. Un robot pâtissier doit être lourd (autour de 10 kg) si tu ne veux pas le voir se promener sur ton plan de travail à chaque fois que tu le mets en route (ou pire, le voir faire le seul vol plané de sa courte vie sur le sol de ta cuisine).

Le type de mouvement

Robot pâtissier à mouvement planétaire
Le mouvement planétaire

C’est le deuxième critère fondamental ! Je t’en parlais un peu plus haut : la plupart des robots proposent un mécanisme de rotation avec mouvement planétaire. C’est à dire que l’axe du fouet est décentré par rapport à l’axe du moteur : le fouet tourne sur lui-même ET tourne dans le bol. Ce type de mouvement est indispensable pour mélanger uniformément l’ensemble du volume du bol.

 

La puissance

Dernier critère ultra important si tu veux éviter que le moteur casse ou qu’il surchauffe. Comparer les puissances des robots, c’est LE casse-tête de cet article. En effet, plus le robot a une puissance élevée, plus il sera performant (notamment pour les mélanges denses comme les pâtes à tarte ou à pain, ou pour les gros volumes). Mais tous les moteurs de robots ne sont pas installés au même endroit.

Certains robots ont des transmissions directes (le moteur est logé dans la partie haute et est en lien direct avec l’accessoire), d’autres proposent des transmissions par courroie (avec un moteur dans le socle). La transmission directe génère moins de déperdition que la transmission par courroie. Un robot avec moteur à courroie d’une puissance de 1500W (watts) n’est donc pas 5 fois plus puissant qu’un robot avec moteur direct de 300W.

Pour un robot à transmission directe, je te conseille d’opter pour une puissance de 300W ou plus (surtout si tu comptes t’en servir pour pétrir). Si tu craques pour un robot avec courroie, une puissance de 1000W est le strict minimum. Personnellement, j’aurais tendance à choisir un robot autour de 1200W-1500W pour être tranquille et éviter qu’il surchauffe.

La distance entre le fond de la cuve et le fouet

Ça paraît tout bête mais certains robots ont des fouets trop courts et ne mélangent pas bien le fond de la cuve. Et je sais que toi non plus tu n’es pas emballé par l’idée d’avoir du blanc d’oeuf liquide au fond de tes blancs en neige. Malheureusement, cette donnée n’est jamais précisée par le constructeur. Il faut que tu ailles voir les robots pour t’en rendre compte.

Le type de bol

Les bols sont généralement en inox. C’est léger, pratique et solide. Tu peux aussi avoir envie d’opter pour un bol en verre. Son avantage ? Il est design, c’est tout. Le fait de voir la préparation par les côtés n’a pas grand intérêt technique. Mais attention à son poids lorsque tu le manipuleras (il faut y rajouter le poids de la préparation) et à sa fragilité lorsqu’il sera en équilibre sur ton égouttoir. Enfin, si le bol est en plastique, c’est le signe d’une qualité médiocre : passe ton chemin.

Point important : un bol avec une bonne ergonomie de prise en main est un vrai plus. Assure-toi donc que le bol a une poignée et qu’elle se prend bien en main. Tu me remercieras le jour où tu auras 3 kg de préparation à transvaser de ton bol dans un autre contenant 😉

La contenance du bol

En dessous de 4 litres, tu seras vite débordé(e) par des préparations qui foisonnent (qui moussent) beaucoup (comme des meringues). A l’inverse, plus le bol est grand, et plus le robot doit être puissant pour correctement mélanger la préparation (bols de 6 litres et plus). Garde également en tête qu’un robot avec un bol trop grand ne te permettra pas de correctement mélanger les petites quantités et prendra plus de place de stockage, ainsi que dans le lave-vaisselle.

Globalement, un bol autour de 4,6 litres suffit largement à la majorité des préparations.

Le nombre de vitesses

Certains robots proposent un variateur de vitesses linéaire, d’autres un nombre de vitesses données. Assure-toi qu’il propose au moins 5 vitesses avec une vitesse minimale très lente et une vitesse maximale rapide. Oublie la fonction « pulse ». Je ne comprends toujours pas l’intérêt de ce bouton alors qu’il te suffit d’augmenter temporairement la vitesse. Pour moi, c’est simplement un argument marketing pour te faire payer un peu plus cher.

Le matériau et la forme des accessoires de base

Un bon fouet doit avoir des fils en acier inoxydable. Il est alors souple et robuste, évitant de casser lors de son utilisation. L’attache du fouet peut être en métal ou en plastique. Préfère le en métal, plus solide dans le temps. Cependant, si la base est métallique, elle ne supporte généralement pas le lave vaisselle.

La feuille peut être en acier inoxydable, en plastique ou en aluminium recouvert de nylon peint. Certaines feuilles ont un bord souple permettant d’aller chercher l’ensemble de la masse à mélanger, c’est un plus intéressant.

Le crochet est généralement constitué du même matériau que la feuille. Il en existe de deux formes : le crochet plat et le crochet “tire-bouchon”. La différence a son importance si tu es du genre à faire de la brioche ou du pain à tout bout de champ : le crochet “tire-bouchon” est 1000 fois plus efficace pour pétrir et corser une pâte. Si tu utilises le robot principalement pour fouetter et amalgamer, ne considère pas ce détail comme ta priorité.

La garantie

C’est un bon indicateur de robustesse de ton robot. Si le fabriquant ne garantit son robot qu’un an, méfie toi, il n’est peut être pas aussi robuste que ce que tu imagines. La garantie minimale sur ces robots est de 2 ans, et certaines marques n’hésitent pas à proposer d’emblée une garantie de 5 ans, gage de durabilité.

Quel robot pâtissier choisir ? La méthode étape par étape

Maintenant que tu as les principaux critères en tête, tu vas voir que ton choix va être beaucoup plus simple.

Le budget

  • En dessous de 300€ : L’entrée de gamme des robots pâtissiers se situe entre 100€ et 300€. Ces robots « petit budget » peuvent rendre service, mais ils sont souvent légers et peuvent manquer de puissance et/ou de robustesse. Parfaits pour un usage occasionnel, mais ce n’est pas un investissement rentable dans le temps si tu pâtisses régulièrement et en grandes quantités.
  • De 300€ à 700€ : C’est le coeur de gamme, avec des matériaux et des mécanismes robustes. Ces robots répondront globalement à tous tes besoins.
  • Au delà de 700€ : Le haut de gamme des robots pâtissiers ménagers, voire même l’entrée de gamme des robots professionnels. Plus grands ou avec plus d’accessoires que la gamme précédente, ils s’adressent surtout aux professionnels ou aux écoles de pâtisserie. A moins de craquer pour un robot pâtissier avec cuve chauffante.

La marque

Je vais faire court : inutile de trop te prendre la tête. Choisis une marque qui a fait ses preuves sur le marché (regarde le nombre de commentaires et leur qualité sur ton site marchand préféré). En gros en milieu de gamme tu voudras certainement choisir entre un KitchenAid et un Kenwood. Généralement, à prix et accessoires équivalents, la grande majorité des robots se valent.

Type de transmission

Alors là, c’est un vaste sujet. Certains te diront qu’une transmission par courroie permet d’avoir un socle plus lourd qui bouge moins, d’autres t’assureront qu’une transmission directe est plus robuste. Je pense que si tu choisis des marques de qualité, c’est une question de choix personnel. Ce qu’il faut savoir, c’est que les moteurs à transmission directe sont généralement (et j’insiste sur le généralement) moins bruyant que les moteurs à courroie.

Nombre de sorties moteur

Les robots pâtissiers proposent entre 1 et 4 sorties moteurs. Comprends par là que tu peux ajouter jusqu’à 4 accessoires à la fois. Pratique quand tu veux lancer deux préparations en même temps (blender et fouet par exemple). La contrepartie, c’est que la puissance de ton robot est divisée par le nombre de sorties moteur. Ainsi, un robot présentant 1200W avec 4 sorties moteur ne propose finalement que 300W par sortie. A considérer quand tu compares la puissance des robots.

Le look

Les nombreuses émissions de télévision autour de la pâtisserie ont rendu le robot pâtissier super tendance. Entre les looks acier industriel et les robots multicolores au style rétro, tout n’est qu’une question de goût personnel.
Mais attention,
la facture peut vite piquer. Le prix de certains robots va quasiment du simple au double selon la finition choisie.Panoplie de couleurs de robots Kitchenaid

Comment choisir entre les 2 ou 3 finalistes ?

Normalement, à ce stade, tu as trouvé deux ou trois robots qui remplissent les critères de choix que je t’ai proposé, et qui répondent à ton budget et ta fréquence d’utilisation. Horreur, les finalistes ont tous de bonnes notes et des avis équivalents sur les sites de comparatifs. Du coup tu te sens un peu perdu et tu n’as aucune idée des différences qu’il y a entre eux ?

Bonne nouvelle : il y en a très peu ! Comme je le disais plus haut, à prix égal, les différences sont assez peu nombreuses entre les robots concurrents (de marque connue, j’insiste !). Mon meilleur conseil ici est d’aller les voir en magasin. Regarde si l’encombrement te convient, si la poignée est vraiment ergonomique, si le fouet n’est par trop court par rapport à la cuve, si la couleur est la même que celle vue sur le site, etc. 

Pour t’aider à faire ton choix, je te propose de télécharger ton comparatif (oui oui, le tien) des robots pâtissiers. Je te propose un document te permettant de suivre la méthode décrite par cet article pour chacun des robots qui t’intéressent. Tu pourras ainsi les comparer selon les critères de la méthode et décider de celui qui convient le mieux à tes attentes en un coup d’oeil. Tu peux télécharger le PDF en cliquant sur le bouton ci-dessous.  l’imprimer et remplir.

C’est un sacré budget, c’est un investissement qui vaut le coup ?

La question est légitime vu le budget d’un tel achat (300€ minimum pour un robot pâtissier de qualité). Très sincèrement, mon robot pâtissier m’a changé la vie. Je gagne beaucoup de temps lors de l’élaboration de mes recettes depuis que je l’ai. Je pâtisse plus “proprement”, aussi. Fini les pâtes à tartes faites à même le plan de travail avec de la farine partout, ou la crème qui gicle de partout lorsque je fais une chantilly ! Enfin, mes recettes gagnent en qualité (les mélanges sont plus homogènes, les mousses mieux foisonnées, etc.).

Pour finir, l’excellente durée de vie de ces robots (certaines marques n’ont pas peur de les garantir 5 ans !) en font un accessoire onéreux mais durable : un bon robot pâtissier, c’est quasiment “pour la vie”. Ramené au nombre d’années, ce genre d’investissement est bien amorti… A condition de ne pas laisser tomber la pâtisserie. 😉

 

Voilà, j’espère que ce (long) article t’aidera lors du choix de ton robot pâtissier. Pense à le partager avec tes amis qui se posent la même question, car je te rappelle que ces conseils seront toujours valables, même dans 1 ou 2 ans !

***

Et n’oublie pas de me laisser un petit commentaire pour me dire ce que tu en as pensé ou pour me poser d’autres questions sur le sujet.

Mehdi

 

17 commentaires

  • @unepetitepart?

    Merci pour cet article assez précis qui correspondait à mes attentes lorsque je choisissais le mien un an en arrière. C’est sympa aussi de ne pas tomber dans je préfère celui là parce que.., le comparatif est objectif et j’ai apprécié la partie sur le batteur main qui est super pratique pourvues pour les petites quantités.

     
    • Mehdi

      Merci beaucoup Karine. J’espère qu’il pourra servir à de nombreuses autres personnes. On voit trop d’articles vendant les mérites de robots hyper complets quand parfois l’entrée de gamme est largement suffisante.

       
  • Coralie

    Cet article m’a conforté dans mon achat. J’ai craqué pour les 30ans et me suis offert LA Rolls Royce ! Après avoir essayé le robot en live au magasin de Lyon, je fais maintenant pâte à choux, meringue italienne, pâte à tarte, brioche… mais aussi pop corn, wok et même glace !! et j’en suis ravie !

     
    • Mehdi

      Wow félicitations! Je suis ravi de t’avoir conforté dans ton achat. Bon maintenant il va falloir que je vienne tester cette machine de course chez toi 🤣
      Et s’il y a quelque chose que j’ai oublié dans mon article ou que tu as un désaccord n’hésite pas à me l’indiquer 😉

       
  • Boozu

    Je trouve étonnant de lire que votre article est impartial !
    On sent très bien que votre penchant est pour Kitchen Aid, ce qui peut-être normal si on ne regarde que l’esthétique …
    Mais je suis heureuse de lire que ce n’est qu’une question de goût personnel !
    J’ai eu un Kitchen Aid Artisan, je l’ai donné à ma fille, car le problème (pour moi) qui fait de la boulange, brioches etc. C’est que le bol se bloque!?!!! Il est resté bloquer (après 4pers qui ont essayé) jusqu’à ce que je trouve quelqu’un d’assez fort pour le débloquer !!!
    Aberrant, non ? Car et oui, je ne suis pas M. muscle …
    Donc j’ai pris un Ankarsrum de AKM pour la boulange, etc
    Et 2ans plus tard j’ai acheté un Kenwood pour la pâtisserie… Et j’ai fait un essaie boulange, pas de blocage ?
    Et pourtant, j’avais choisi mon 1er robot avec le cœur, car il est vrai que 80% des débutants, c’est trop beau un Kitchen Aid, mais après tout, je n’ai peut-être pas eu de pot, ma fille l’a toujours et elle n’a jamais eu de soucis avec, en pâtisserie !!!
    Je pense que ces robots ne sont pas fait pour un usage journalier pour le pain, Ankarsrum est vraiment LE meilleur pour cela.
    Je vous souhaite une belle soirée, au plaisir de vous lire, toujours avec passion …;o))

     
    • Mehdi

      Hello,
      A quel moment as-tu senti notre penchant pour KitchenAid ? C’est vrai qu’en terme de look, il est vraiment superbe. Mais on dit aussi que Kenwood ou d’autres concurrents ont de sacrés avantages (prix, ou forme du crochet pour ceux qui font de la boulangerie comme toi).

      En effet ta mésaventure est aberrante … Je n’avais vu ni lu ça.

      J’ai eu vent de la marque AKM mais je n’ai encore jamais vu leurs produits. Je ne peux donc pas me prononcer, mais je serais très curieux de voir ce qu’ils ont dans le ventre pour préparer des préparations pâtissières (mousses, émulsions, biscuits…). Ca pourrait devenir un sacré challenger à KenWood et KitchenAid.

      Hâte que tu nous fasses un retour détaillé sur les propriétés de ton nouveau robot. J’avais également entendu que cette marque était quand même plus chère et plus premium que celles que j’ai cité. Est-ce bien le cas ?

      Au plaisir d’avoir ton retour d’expérience sur ton bel achat.
      Mehdi

       

Laisser un commentaire

32 Partages
Partagez32
Tweetez
Partagez
%d blogueurs aiment cette page :